Sacrées ordures !

De Nathalie
Bacs à compost

Et si je te parlais d’une solution naturelle  et économique pour réduire tes déchets ? Il s’agit du compostage. Il nécessite peu d’investissement et te sera également utile pour ton potager ou tes plantes. Le compostage est à porter de tout le monde. Que tu disposes d’un jardin ou d’un balcon, il existe des solutions adaptées à chaque configuration. Je te donne toutes les astuces pour bien démarrer ton compostage. 

Les avantages à passer au compostage

Le compostage est un processus naturel qui donne aux arbres des forêts leur nourriture. Une fois mûr, tu obtiens une matière première appelée le compost. C’est un excellent fertilisant pour le jardin. Il viendra nourrir tes plantations toute l’année.

En outre, le compostage est simple et rapide. Tu déposes simplement tes déchets dans ton bac que tu remues de temps en temps. Et contrairement aux idées reçues, le compost ne sent pas mauvais. Un compost équilibré ne dégage pas d’autre odeur que celle de l’humus, semblable à celle des sous-bois.

Pourquoi composter ?

  • mettre ta poubelle au régime : les déchets organiques représentent une part importante, environ 30% du contenu de nos poubelles
  • parce que c’est pratique : tu pourras te débarrassée des déchets de cuisine et les réutiliser pour ton compost
  • c’est écologique et économique car le compost restitue à la terre les sels minéraux dont les plantes ont besoin pour grandir. Plus besoin d’acheter de terreau et d’engrais chimiques
  • les végétaux te diront merci : tu améliores la santé des plantes et la production du potager
Pousses vertes
Tes plantes te diront merci.

Comment bien débuter ton compostage ?

Alors c’est sûr, avoir un jardin (même petit), c’est toujours mieux. Quoi qu’il existe aussi des modèles de bac à compost pour adaptés aux terrasses. Renseigne-toi également auprès de ta mairie avant de te précipiter en magasin. En effet, ta municipalité peut proposer des bacs à compost à des prix très abordables. Pour ma part, j’ai acheté le mien pour 11€ (400 litres) en passant directement par la mairie. Dispose-le au fond du jardin dans un coin plutôt ombragé car ton bac a besoin d’humidité. Si tu le mets en plein soleil, il faudra l’arroser plus souvent.

Ensuite, il te faudra une poubelle de cuisine pour transvaser tes déchets de ta cuisine vers ton bac à compost. Cela t’évitera les multiples allers-retours. Surtout en hiver, quand ton bac se trouve au fin fond du jardin.

Par contre, si tu es en appartement, tu peux installer un lombricomposteur, à condition que la température soit comprise entre 10° et 30°C. Il existe des mini-composteur d’intérieur qui peuvent recevoir les résidus de cuisine. C’est rapide, efficace, sans odeur et cela ne nécessite pas de brassage. De petits lombrics rouges accélèrent le processus de décomposition et produisent un excellent compost en 3-4 mois. Le jus issu du lombricomposteur est idéal pour arroser les plantes. Il faudra le diluer et arroser régulièrement d’avril à octobre.

Qu’est-ce que je peux mettre dans mon compost ?

Les déchets de la cuisine et de la maison

  • épluchures de fruits et légumes (y compris les agrumes)
  • fruits et légumes qui commencent à pourrir
  • sachets de thé
  • marc de café avec les filtres
  • coquilles de noix et d’œufs écrasées
  • serviettes et mouchoirs en papier
  • essuie-tout
  • petits cartons bruns et sachets en papier non imprimés (boîtes d’œufs, rouleaux de papier toilette…)
Fruits et légumes bons pour le compost
Les pelures de fruits et légumes
Tonte pelouse
La tonte du gazon de préférence sèche

Les déchets issus du jardin

  • feuilles mortes
  • paille
  • petits branchages et tailles de haies broyées
  • plantes et fleurs fanées
  • déchets du potager
  • tontes de pelouse, de préférence sèches

A éviter dans le bac à compostage

  • reste de viande et poisson
  • os ou carcasse de poulet
  • huile
  • thuyas, cyprès à utiliser plutôt en paillage
  • plantes montées en graines
  • poussière
  • excréments d’animaux et litières
  • bois traités, vernis ou peints
  • charbon de bois
  • filtres de cigarettes
  • mauvaises herbes

Ce qu’il faut incorporer en petites quantités

  • pain rassis
  • noyaux de fruits
  • cendre de bois (en saupoudrage)
  • sciure de bois non traitée

Pour conclure, je te propose de télécharger un guide du compostage au format pdf que tu pourras imprimer et garder dans ta cuisine.

vers de terre dans une main
L'action des vers dans le compost
un apport riche pour la terre du jardin
Un apport riche pour le jardin

Et après je fais quoi de mon compost ?

Après 3 à 6 mois

A ce stade, le compost contient encore des éléments grossiers. Sous cette forme, il peut être épandu, de préférence en automne, à la surface du jardin, du potager ou du verger. Il est préférable de le recouvrir d’un paillis protecteur (tontes ou feuilles).

Au-delà de 6 mois

Le précieux mélange peut être incorporé au sol par un binage léger ou utilisé comme support de culture, en mélange avec de la terre.

Alors êtes-vous prêt à passer au compostage ?

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce blog utilise les cookies pour améliorer votre expérience de navigation. J'accepte En savoir plus