Pourquoi je suis passée au shampoing solide ?

De Nathalie
Shampoing solide en forme de feuille

Sais-tu seulement de quoi est composé ton shampoing en bouteille ? Eh bien, non car quand tu l’achètes en supermarché, tu as plutôt tendance à te focaliser sur l’odeur ou le packaging (merci le marketing). La différence avec un shampoing solide c’est que tu sais exactement ce qu’il y a dedans. De plus, il est économique et écologique mais voyons plus bas tous les avantages à passer au shampoing solide.

La composition des shampoings industriels

Un shampoing classique est avant tout composé d’eau et de tensioactifs à 90%, c’est-à-dire des substances moussantes et nettoyantes. La plupart du temps on retrouve des tensioactifs dits “durs” qui sont particulièrement irritants pour la peau : le sodium laureth sulfate et le sodium lauryl sulfate (SLS). Leur action détergente est tellement puissante qu’ils sont utilisés pour le nettoyage industriels. Assez flippant non ?

Voici les principaux composants d’un shampoing industriel :

  • De l’eau
  • Tensioactifs durs de synthèse : sodium lauryl sulfate ou sodium laureth sulfate. Réputés pour être très agressifs, leur procédé de fabrication est polluante et il émet des composés nocifs
  • Silicones : ils lissent et font briller les cheveux mais à terme ces composés de synthèse étouffent le cheveu et sont très peu biodégradables
  • Quats : Polyquaternium, quaternium. Ce sont des composés de synthèses qui diminuent l’électricité statique et améliorent le coiffage; Ils sont peu biodégradables.
  • Agents opacifiants : Composés de synthèse qui donnent un côté nacré et onctueux au produit
  • Régulateur de pH : ils peuvent être synthétiques (acide hydrochlorique) ou naturel (acide citrique ou hydroxyde de sodium)
  • Un agent de chélation : EDTA, c’est un polluant majeur et non biodégradable
  • Parfum de synthèse
  • Colorant de synthèse : certains sont des cancérigènes reconnus
  • Des actifs d’origine végétale : beurres, huiles, gel d’aloé vera, ils sont en général présents en très faible quantité, ce qui annulent complètement leur effet bénéfique sur le cheveu

Hum ça fait pas trop rêver tout ça !

On tord le cou aux idées reçues sur le shampoing solide

  1. Le shampoing solide ne mousse pas : bien sûr que si grâce à des tensioactifs naturels contenu dans la recette
  2. Il n’est pas efficace : l’agent moussant permet d’éliminer la saleté en l’emprisonnant dans les bulles de la mousse qui partent au rinçage. De plus, il nécessite moins de produit pour se laver les cheveux. En effet, un shampoing solide équivaut à 2 ou 3 bouteilles de shampoings. La planète te dit merci.
  3. Je vais avoir les cheveux secs : faux et archi faux. En effet, suivant sa composition le shampoing solide tout comme le liquide s’adapte à la texture des cheveux. Il suffit juste de choisir celui qui convient le mieux à ton cuir chevelu
  4. On ne peut pas le transporter : faux ! Il suffit de le mettre dans un gant de toilette ou une pochette imperméable. Bien sûr, il faudra veiller à le laisser sécher avant de le mettre dans ta valide ou ton sac de voyage. Sur Instagram, tu trouveras beaucoup de créatrices zéro déchet. Pour ma part, je me fournis chez @Terikatelier. N’hésite pas à visiter som compte.
  5. Ce n’est pas très économique : faux ! Même s’il coûte plus cher à l’achat (compter environ 8 à 9€), il va durer beaucoup plus longtemps car on en utilise moins que le shampoing solide. Pour ma part, un shampoing solide me dure 2 mois à raison de 2 shampoings par semaine sur cheveux mi-longs.
Fabrication shampoing solide
Faire fondre les ingrédients au bain marie
Trois shampoings solides dans moule en silicone
Des moules en silicone

A faire-soi même ou à acheter tout fait ?

Tout d’abord, laisse-moi te dire que je préfère réaliser mes shampoing solide moi-même car je peux choisir les ingrédients en fonction de la particularité de mes cheveux. Pour ma part, j’ai les cheveux gras, raides et fins. Mais depuis plus de deux d’utilisation quotidienne de shampoing solide, je constate que mes cheveux sont plus volumineux et plus brillants. Moi qui avais jusque là des baguettes, je me retrouve avec des cheveux qui ondulent. C’est pas magique tout ça ?! Tu trouveras ci-dessous une recette à adapter en fonction de tes besoins.

Sinon tu peux acheter ton shampoing solide déjà prêt. Il existe de plus en plus de marques. Pour ma part, j’ai testé Pachamamai (mon préféré) et Lamazuna mais il existe bien d’autres marques comme Les savons de Joya, Comme avant, etc.

Une recette à adapter en fonction du résultat que tu souhaites

La recette de base :

  • 50 g Tensioactif SCI
  • 10 g de poudre minérale ou végétale de votre choix
  • 20 g d’huile végétale ou de beurre de votre choix
  • 15 g d’eau ou d’hydrolat de votre choix
  • 15 à 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix

Important

Veille à ne pas dépasser les doses indiquées. Certaines huiles essentielles sont potentiellement allergènes. Il est préférable de faire un test avec une goutte d’huile essentielle mélangée à un peu d’huile végétale dans le pli du coude et d’attendre quelques heures avant toute utilisation dans tes cosmétiques. Je te rappelle que les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes. Cependant certaines peuvent être utilisées. Renseigne-toi bien.

  • 1- Cheveux secs : huile végétale de Coco + huile essentielle de Ylang Ylang ou d’orange douce + Hydrolats d’hamamélis, prêle, camomille matricaire.
  • 2 – Cheveux gras : HV de Jojoba + HE d’Arbre à thé, de Géranium bourbon, de Lavande vraie, de Palmarosa ou de Petitgrain bigarade + Hydrolats de lavande, sauge, thé vert, citron
  • 3 – Cheveux fins : HV de Pépins de raisins + HE  de Lemongrass + Hydrolats de bambou, hamamélis, rose de Damas
Pochette de voyage imperméable pour savon
Pochette imperméable pour transporter tes cosmétiques solides

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce blog utilise les cookies pour améliorer votre expérience de navigation. J'accepte En savoir plus